Accorder sa confiance, dès les premiers jours, à une assistante maternelle que vous ne connaissez pas et qui va s’occuper de votre ou de vos enfants est quasi impossible et c’est tout à fait normal : cette relation de confiance ce construit sur le long terme. Si vous vous êtes rapidement sentis à l’aise au tout début de la rencontre, c’est déjà un très bon début, vous partez avec un sérieux avantage.

Une relation de confiance.

Il est naturel de ressentir de la méfiance envers une personne que vous ne connaissez que très peu, encore plus lorsque celle-ci va s’occuper de votre enfant, à votre place. Même si vous savez qu’une assistante maternelle est une professionnelle suivie par les services de l’état, vous savez qu’il n’y a pas uniquement de bonnes nourrices agréées.

Avant de choisir ce mode de garde, vous avez lu des tas de bons témoignages comme ceux que vous pouvez lire sur le blog de cette assistante maternelle. Mais malheureusement vous avez surement aussi lu des tas de mauvais commentaires et de témoignages alarmant qui vous mettes le doute aujourd’hui.

Si la confiance peut se gagner progressivement, sachez qu’elle peut se perdre en une seconde, d’un côté comme de l’autre.

Au moindre doute ou problème, parlez-en directement, mettez les choses au clair et faites la chasse aux non-dits. Parfois, il peut s’agir d’un problème tout bête qui peut se régler rapidement au lieu de laisser s’installer des tensions néfastes pour tout le monde !

Si vous êtes en désaccord avec votre assistante maternelle.

Parfois, les débuts sont catastrophiques mais laissez-vous le temps de peaufiner tous les aspects du contrat et de l’accueil, tout fini par rentrer dans l’ordre, la confiance s’installe, vous apprenez à mieux vous connaître.

Mais parfois il arrive aussi que rien ne s’arrange. Si, dès le début, vous n’êtes pas vraiment emballés et si les petites choses qui vous déplaisent s’enchaînent les unes aux autres, il y a peu de chance que cela s’améliore.

Si vous en arrivez au point de laisser votre enfant avec la boule au ventre qui vous suit toute la journée et que vous n’arrivez pas à faire entendre le moindre de vos griefs à votre nounou, prenez les bonnes décisions ! Essayez un autre mode garde ou changez d’assistante maternelle. De toute manière, votre enfant ressentira vos appréhensions et en souffrira également si cette relation malsaine vient à perdurer dans le temps.

Pour conclure :

 Prenez le temps de bien faire connaissance avec votre assistante maternelle avant de lui confier la garde de vos enfants.

Pourquoi ne pas passer un après-midi test lors d’un gouter par exemple. Ce sera toujours plus convivial que de passer seule un vendredi soir après le travail.