Sélectionner une page

La constipation est assez fréquente chez un bébé. Pour les nourrissons, cela peut être tout à fait normal de ne pas avoir de selles pendant quelques jours. Pour des enfants plus grands, la constipation peut, par contre, être assez inquiétante. Toutefois, des réflexes existent pour éviter cela. Comment alors prévenir la constipation de votre bébé ? C’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article.

Constipation : consommer des aliments riches en fibre

Pour éviter la constipation de votre bébé, la consommation régulière de fibre alimentaire est préconisée. Pour une mère qui allaite, son régime nutritionnel doit donc en être composé en bonne quantité. La raison est que ce qu’elle mange passera par le lait naturel qui sera ensuite consommé par le bébé. Ces nutriments l’aideront ensuite à mieux évacuer ses selles.

Les aliments riches en fibre sont nombreux. Vous pouvez en trouver dans les fruits et les légumes en tout genre. Par exemple, les épinards en sont riches. Les légumineuses comme les haricots ou les lentilles en contiennent également de bonnes quantités.

En ce qui concerne les fruits, vous pouvez en trouver dans les framboises et les dattes sèches. La liste est longue et vous pouvez composer différents plats pour améliorer le transit intestinal de votre enfant.

Pour ce qui est des restrictions, la consommation de lait de vache est à limiter. Il contient des éléments indigestes pour le bébé et qui favorisent la constipation.

Consommer beaucoup de liquides

La consommation de liquide aide à limiter la constipation. Par conséquent, il est recommandé de bien hydrater votre bébé. Pour un nourrisson qui s’allaite, veillez à le nourrir régulièrement au sein. Par ailleurs, comme ils ne consomment que du liquide à cet âge, les selles des bébés seront toujours assez molles.

Si votre bébé est en âge de consommer autre chose que du lait maternel, n’hésitez pas à lui proposer régulièrement de l’eau pour prévenir la constipation. Cela l’aidera non seulement à s’hydrater, mais également à ramollir ses selles pour l’aider quand il passera sur le pot.

Certaines boissons sont également intéressantes pour améliorer le transit intestinal. C’est par exemple le cas des différents jus (naturel). Les jus de poires, de pommes ou de pruneaux permettent une évacuation plus aisée des selles. Vous pouvez également en proposer régulièrement à votre bébé. Néanmoins, n’abusez pas sur la quantité au risque de créer des résultats compromettants.

Des exercices pelviens pour faciliter le transit intestinal

La constipation se prévient également avec des exercices pelviens. Pour ce faire, ramenez les genoux de votre bébé vers son ventre. Vous pouvez répéter ces mouvements délicatement 10 fois avant de faire une courte pause. L’idéal est de faire quelques séries sans forcer pour ne pas fatiguer bébé.

Vous pouvez aussi l’aider en lui faisant des petits massages sur le ventre. Retirez vos bijoux et appliquez une huile douce naturelle et commencez à masser doucement dans le sens des aiguilles d’une montre. Cela doit se faire comme de légères caresses, sans appuyer trop fort sur le ventre du petit.