Sélectionner une page

Dès sa venue au monde jusqu’à ses 2 ans, le bébé a besoin d’un maximum de confort et de protection. Nids d’ange et gigoteuses ont été créés pour s’en assurer. Mais quand est-ce qu’on doit privilégier l’un par rapport à l’autre ? Ces quelques lignes vous apporteront des éléments de réponse.

Le nid d’ange : pour un nouveau-né jusqu’à 3 ou 4 mois

Le nid d’ange est un petit cocon en forme de sac de couchage plutôt carré, pourvu d’une capuche pointue. Il enveloppe le petit corps du bébé ainsi que ses bras de sorte à lui apporter chaleur et réconfort à la manière d’un emmaillotage moderne. Cet accessoire de puériculture trouve son utilité dès la naissance du bébé jusqu’à son 3ème ou 4ème mois ; l’âge autour duquel le petit commence son éveil et gigote dans tous les sens, au point de s’extraire de son nid d’ange, à moins que celui-ci soit pourvu de bretelles.

D’une manière générale, le nid d’ange pour bébé est conçu pour les déplacements de la journée, notamment pour se promener dans la rue ou assister à un atelier. Cependant, il peut aussi servir durant son sommeil. Par ailleurs, il existe des modèles équipés de fentes permettant l’installation du bébé dans le cosy sans devoir le déshabiller. Ce type de nid d’ange s’ouvre largement sur l’avant ou le côté grâce à des fermetures à glissière ou des boutons. Cela facilite son enlèvement sans causer le moins dérangement à votre enfant qui dort à poings fermés.

La seule règle pour choisir le nid d’ange adéquat c’est de vérifier qu’il ne soit pas trop serré ni trop grand. L’accessoire se doit d’être bien enveloppant pour tenir son rôle. Si vous accouchez au printemps ou en été, préférez un nid d’ange étéfait de matière fine et respirante telle que la mousseline de coton ou l’éponge.

La gigoteuse : pour réchauffer la nuit du bébé jusqu’à 2 ans

Au fur et à mesure que le bébé grandit et s’éveille, l’enfant a besoin d’une gigoteuse pour avoir des nuits paisibles. Il s’agit d’une surtenue endossant le rôle de couverture qu’on déconseille aux enfants de moins de 2 ans. La gigoteuse diffère du nid d’ange sur bien de points, à commencer par sa forme plutôt arrondie sur le bas. Qui plus est, son utilisation est réservée à la nuit. Elle fait partie intégrante du sommeil du bébé et se doit d’être agréable à porter. D’ailleurs, la gigoteuse libère les bras du nourrisson de sorte qu’il puisse attraper son doudou, sa tétine ou son pouce.

Aussi appelé turbulette, cet accessoire de puériculture peut être ou non équipé de manches, souvent amovibles. Toutefois, il est toujours muni de bretelles, éventuellement boutonnées pour faciliter l’enfilage. À l’achat, assurez-vous qu’il n’est pas trop serré pour permettre à votre bout’chou de bouger librement. Vous vous doutez bien que le modèle trop large n’est pas non plus de mise. En tout cas, vous pouvez prévoir une gigoteuse d’appoint pour en avoir une à portée de main au moment où l’autre est au lavage.

Tout comme le nid d’ange, elle se décline en modèles saisonniers été et hiver. Bien entendu, le choix doit se faire en fonction de la température ambiante dans la chambre de votre bébé. Dans ce sens, l’ouate est conseillée en hiver alors que l’éponge est réservée pour l’été. Quoi qu’il en soit, les modèles faits de matière douce et confortable comme le velours ou le coton sont à privilégier.