Sélectionner une page

 

 

Durant le confinement dû à la pandémie de Covid-19, on a pu constater le grand succès d’une plateforme de tchat en ligne, Omegle. Omegle est simple d’utilisation : deux inconnus sont mis en contact, de manière anonyme, lors d’une vidéoconférence ou lors d’une discussion virtuelle. À la base, on pourrait penser que c’est un concept amusant et excitant, mais Omegle peut devenir dangereux pour les enfants ou les mineurs. En effet, de nombreux prédateurs ou harceleurs profitent des lacunes de sécurité de la plateforme pour commettre leurs méfaits en toute impunité. 

À propos d’Omegle

Présentation de la plateforme

Le site de messagerie, totalement gratuit, a été mis au point par un jeune américain, dénommé Leif K-Brooks. En 2009, il n’a alors que 18 ans et s’inspire d’une lettre de l’alphabet grec pour le logo du site. Théoriquement interdit aux enfants de moins de 13 ans et réservé à une utilisation encadrée aux moins de 18 ans, Omegle souffre d’une grande lacune au niveau de la modération et de la protection des mineurs. Il connaît un regain de succès durant la période de confinement due à la pandémie de 2020, car il permet de faire de nouvelles rencontres et de nouveaux amis sans se déplacer. D’ailleurs, le site a fait l’objet d’une campagne de promotion par les TikTokeurs et les influenceurs sur les réseaux sociaux.  Omegle est une application de messagerie instantanée et de vidéoconférence. Le site de tchat gratuit permet de faire des rencontres amicales ou amoureuses et compte pas moins de 50 millions d’utilisateurs dans le monde. Auparavant disponible en application mobile pour iOS (App Store) et Android (Google Play Store), Omegle n’est désormais accessible que sur le site officiel. 

 

Les services Omegle

Omegle est un site de messagerie instantanée, mais sa différence réside dans le fait que les deux utilisateurs sont mis en contact au hasard pour une rencontre rapide ou non. On peut utiliser des pseudonymes, mais les interlocuteurs sont dénommés « Vous » et « Étranger ». Les sessions de discussion peuvent être écourtées en appuyant sur le bouton « Next ». On est alors mis en relation avec un utilisateur anonyme. En principe, l’interlocuteur qui suit est choisi par le site de manière aléatoire, mais certains critères peuvent être pris en compte dans le choix du nouvel utilisateur. C’est le cas des centres d’intérêt en commun. L’option vidéoconférence est aussi disponible sur Omegle. On peut discuter en direct avec l’utilisateur grâce à une session vidéo. Cela permet de découvrir le visage de son interlocuteur, une option qui possède des côtés négatifs, particulièrement pour les enfants et les mineurs. 

 

Quelles sont les fonctionnalités sur Omegle ?

Voici les différentes fonctionnalités disponibles sur le site : 

  • dans le service « messagerie instantanée », on peut envoyer des messages avec des émoticônes, des émojis et des autocollants ; 
  • on peut décider de dévoiler notre identité si on apprécie les conversations avec l’autre utilisateur ; 
  • dans le tchat vidéo, il existe une section réservée aux adultes, qui contient des contenus à caractère sexuel qui ne sont ni censurés, ni modérés. Seules les personnes majeures peuvent en principe y accéder, mais la barrière de sécurité est facilement surmontable ; 
  • il est possible de sauvegarder l’historique de conversation, grâce à l’option « Get a link » ; 
  • la conversation peut être partagée sur Facebook ou Twitter ; 
  • on peut suivre la conversation de deux inconnus s’ils décident de répondre à une question qu’on a posée ; 
  • il existe un chat vidéo privé, réservé aux étudiants universitaires. 

Le site de messagerie Omegle est-il fiable ? 

Les mesures de protection sur Omegle sont dérisoires. Par exemple, à l’entrée du site, une fenêtre de notification apparait pour demander si l’utilisateur a plus de 13 ans, il suffit de cocher une case pour le confirmer. Aucun autre moyen de vérification d’âge n’est proposé par la plateforme. Sur le site, il n’existe aucune modération, aucune surveillance. Les utilisateurs de mauvaise foi peuvent y partager des liens dangereux, qui redirigent vers des sites frauduleux, des arnaques et des sites pornographiques. Omegle n’est pas un site fiable, en particulier pour les plus jeunes utilisateurs. 

 

Pourquoi Omegle peut-il être dangereux pour les enfants ?

L’anonymat des utilisateurs 

Le concept qui a suscité l’intérêt du public pour Omegle est l’anonymat des utilisateurs. C’est aussi la raison principale pour laquelle Omegle n’est pas un endroit sûr pour les enfants. Beaucoup de parents se sont plaints après que leurs enfants leur ont avoué avoir discuté sur la plateforme avec des inconnus adultes. Dans les pires des cas, les mineurs se sont retrouvé face à des prédateurs et des pervers sexuels qui leur ont fait des propositions inappropriées ou leur ont montré des contenus obscènes. Il est difficile, voire impossible, de retrouver ces prédateurs, car ils agissent avec une fausse identité et s’enregistrent sur le site avec de fausses informations. 

 

L’absence de surveillance

Comme il l’a été dit plus haut, l’entrée sur le site est sans surveillance. On a pu constater l’utilisation du site par des enfants de 7 ans qui ont échappé au contrôle de leurs parents. L’accès au site est très simple, on ne peut pas signaler un utilisateur douteux, on ne peut pas le bloquer, encore moins filtrer la conversation. Autant de raisons qui font d’Omegle un territoire de chasse rêvé pour les pédophiles et les harceleurs. Les jeunes enfants sont influençables et facilement manipulables. Il est aisé pour un adulte de leur faire avouer leur prénom, le nom de leur école ou pire, l’adresse de leur domicile. 

 

Le contenu pour adultes qui n’est pas modéré

L’absence de modération et l’entrée libre ouvre le chemin au partage de contenus controversés ou pornographiques. On peut trouver tous les profils d’utilisateurs dangereux sur Omegle : racistes, extrémistes religieux, harceleurs, escrocs, prédateurs sexuels, pédophiles, etc. Ils peuvent agir en toute impunité et il est difficile de garder la trace de leurs méfaits ou de les associer à une preuve, vu qu’ils sont connectés avec un pseudonyme et une fausse photo de profil. 

 

Les règles importantes à savoir avant de se connecter

Avant tout, il vaut mieux interdire l’accès du site aux plus jeunes et aux ados. Les parents doivent être conscients des risques présents sur la plateforme et prendre des mesures en conséquence, comme intégrer Omegle aux sites restreints et contrôler les smartphones et tablettes. Une surveillance de l’accès à Internet et des activités des enfants est nécessaire, il vaut mieux prévenir que guérir. Pour les utilisateurs plus âgés, voici quelques précautions à prendre pour discuter en toute sécurité sur Omegle : 

  • ne jamais donner d’informations personnelles à un inconnu sur le Web, même si on a sympathisé avec lui (adresse, numéro de téléphone, numéro de carte bancaire, noms et prénoms réels, etc.). Il vaut mieux se limiter à un pseudonyme ; 
  • ne jamais accepter de rendez-vous chez un inconnu ou de recevoir un inconnu chez soi ; 
  • mettre fin à la conversation dès qu’il y a des propos douteux ; 
  • vérifier que ce qu’on montre durant un appel vidéo ne montre aucune indication sur l’endroit où on se trouve. 

Quels sont les avis Omegle ? 

Si le site bénéficiait d’un concept innovant au départ (discuter avec des inconnus), de plus en plus d’avis négatifs sont recensés quant aux dangers et risques qu’il contient. Nombreux sont les utilisateurs qui dénoncent le manque de mesures de sécurité sur le site et le manque de réaction de ses développeurs pour résoudre ce problème. Omegle est désormais un site de mauvaise réputation, il est fortement déconseillé de laisser les enfants y accéder.