Sélectionner une page

 

considéré comme l’avenir de la protection hygiénique, la culotte menstruelle vous aidera à vivre vos règles d’une autre manière. Autrement dit, vous journées ainsi que vos nuits seront plus sereines. En effet, vous oublierez son existence vite fait même en la portant toute la journée. Sa praticité est l’une des choses qui font qu’elle est appréciée des femmes, mais aussi son esthétisme et le fait qu’elle soit écologique. C’est ce que nous allons voir dans cet article : pourquoi optez pour la culotte menstruelle ou la culotte pour règle ?                                                                                                                                                        

Qu’est-ce que la culotte pour règle ?

Définition

Une culotte menstruelle est une culotte que vous pourrez laver, mais qui est aussi réutilisable. Puisqu’elle intègre une partie absorbante et ne laisse pas de la place aux fuites. Si vous ne supportez pas le tampon hygiénique ou les protections intra-vaginales, les culottes pour règle s’avèrent être une bonne alternative. D’ailleurs, elles sont douces, confortables, écolo et saines pendant les règles. 

Composition

Ma culotte menstruelle se compose exactement des éléments suivants : 

  • 80 % polyamide;
  • 20 % élasthanne pour l’extérieur;
  • 90 % coton;
  • 10 % d’élasthanne pour la doublure;
  • 93 % polyamide;
  • 7 % lycra pour la dentelle;
  • 80 % viscose bambou;
  • 20 % polyester;
  • puis 100 % polyester membrane PUL pour l’assemblage de protection.

Des culottes non toxiques dont l’assemblage du tissu se fait par des ateliers français avec brevet. Ce qui explique que le résultat soit tant apprécié que les grandes maisons de lingerie françaises. 

Comment choisir la bonne culotte menstruelle ?

Étant donné que les règles se diffèrent d’une femme à une autre, les culottes de menstruation ne doivent pas aussi se choisir de la même façon. Cela dépendra de votre coupe menstruelle, notamment du type de flux. Pour éviter tout risque de fuite et d’inconfort, vous pouvez opter pour :

  • Des slips menstruels pour flux normal ou celle qui ne saigne pas beaucoup. Elle s’utilise également en fin de cycle ;
  • Des slips pour flux régulier ;
  • Des slips pour flux important surtout si vous êtes en pleine règle.

Quand et comment changer sa culotte règle ?

Testez d’abord

Tant que vous n’avez pas encore pu tester les culottes menstruelles, vous ne saurez jamais lesquelles vous conviendraient. Même si vous avez quelques appréhensions à son sujet, achetez juste quelques-unes, car elles pourront toujours vous servir. Au lieu de porte de la cup menstruel ou un tampon, essayez ses slips le temps d’un week-end par exemple pour voir. De ce fait, vous pourrez constater la sensation d’écoulement par vous-même et si les mesures hygiéniques vous conviennent. 

Utilisation

Le principe d’utilisation reste toujours le même, quelles que soient les formes et les matières existantes d’une marque à l’autre. Découvrons ensemble les détails sur la culotte pour règle. En fait, 3 couches forment la culotte :

  • Un tissu absorbant fait de coton bio, car c’est celui qui sera au contact premier à notre intimité. Il est ainsi hypoallergénique durant la période des règles;
  • Un tissu de rétention composé en majorité du bambou ou de l’eucalyptus. Outre le fait d’être antibactériennes et contre les odeurs du vagin; ses matières attirent le liquide au cœur de la culotte. Cela vous permettra de rester au sec. À noter que la laine mérinos, polaire de coton ou des nanoparticules d’argent sont utilisés par certaines marques pour former ce tissu;
  • Un tissu imperméable et respirant, qui n’est autre que le polyester. Une matière synthétique, qui est enduite polyuréthane et plus connu sous le nom de PUL.

Comment entretenir sa culotte menstruelle ? 

Rinçage

Pour toutes utilisatrices de slips en coton en guise de protection féminine, le nettoyage de ses produits féminins passe par un rinçage. Ce procédé doit se faire à l’eau froide et il est préférable d’enlever votre culotte dans la douche ou la baignoire. Afin que vous puissiez la rincer et vous laver en même temps. Pour les jeunes-filles, vous pouvez mettre tremper la culotte une demi-heure dans une bassine d’eau froide. 

Lessivage

Une fois le rinçage terminé, vous allez devoir passer au lessivage. Autrement dit, vous allez devoir presser la culotte de sorte que tout le sang disparaisse. Le but est que l’eau à laquelle vous le lessivez vire aux claires. Après, vous n’aurez plus qu’à la mettre dans le tambour de la machine à laver, avec le reste de votre linge sale. Cependant, il faut bien trier les linges qui vont avec, de préférence elle va avec les linges de couleur foncée. Vous ne devez pas par ailleurs aller au-delà de 40° en procédant au lavage. Aussi, vous ne devez pas rajouter des produits adoucissants et faire usage du sèche-linge pour éviter de l’abîmer.