Sélectionner une page

Comment savoir que son petit bout de chou est enrhumé ? Une question que se posent bon nombre de parents, surtout ceux qui viennent d’avoir leur premier bébé. À moins d’avoir le nez qui coule ou d’éternuer fréquemment, le rhume ne se remarque pas aussi facilement chez un enfant. Pourtant, il existe certains symptômes qui ne trompent pas. Voici donc quelques-uns des signes qui doivent vous alerter.

 

Les principaux signes du rhume chez le bébé

 

Le rhume résulte d’une infection bénigne qui touche les bébés plusieurs fois pendant l’année, surtout en périodes hivernales. Lorsque votre petit bonhomme a le rhume, vous pourrez remarquer une fièvre modérée (d’environ 38 °C), un nez bouché qui coule, entraînant parfois des difficultés respiratoires. Dans ce cas, bébé peut sortir sa langue ou la tirer afin de respirer par la bouche. Cependant, il ne suffit pas de voir votre enfant sortir régulièrement la langue pour conclure qu’il est enrhumé. Découvrez à cet effet un article qui explique pourquoi bébé tire la langue. Outre ces symptômes, le bébé enrhumé peut éternuer fréquemment, présenter une petite toux, parfois sèche et une perte d’appétit. Certains bébés deviennent irritables et ont du mal à dormir. Quoi qu’il en soit, il est inutile de s’affoler ou de se prendre la tête lorsque bébé présente ces symptômes de rhume. Il suffit de nettoyer régulièrement le nez de bébé en se servant d’un coton légèrement imbibé de sérum physiologique. Ce traitement doit être effectué très fréquemment dans la journée et même la nuit pour permettre à bébé de mieux respirer et de vite guérir. Il est également possible de lui donner du paracétamol pour faire baisser la fièvre.

 

Les symptômes secondaires lorsque bébé est enrhumé

 

Les signes secondaires d’un rhume varient d’un bébé à l’autre et surtout avec l’âge. Les reconnaître demande plus d’attention et doit vous faire songer aux manifestations du rhume, mais aussi à d’autres affections plus graves. Chez les nourrissons par exemple, il peut y avoir une difficulté à respirer, ce qui entraîne souvent un refus de s’alimenter, des pleurs ou des cris. De plus, si c’est la première fois que bébé contracte un rhume, il peut :

  • devenir fiévreux ;
  • refuser de téter ;
  • présenter une toux sévère ;
  • faire une diarrhée.

Veuillez noter que les symptômes du rhume d’un bébé s’aggravent généralement au cours des deux ou trois premiers jours avant de s’atténuer ou de disparaître au bout de 7 jours en moyenne. Toutefois, le rhume de votre petit bonhomme peut persister au-delà de 10 jours. N’hésitez pas à consulter un spécialiste si le rhume de votre bébé perdure, malgré votre nettoyage correct et régulier des narines. Face à des symptômes non spécifiques, il convient de veiller à ne pas confondre un rhume avec une autre affection sous-jacente plus grave. Pour cette raison, il est primordial de consulter un médecin ou plus précisément un pédiatre pour faire examiner l’enfant et confirmer avec certitude qu’il s’agit d’un rhume. L’intervention du spécialiste contribuera à rassurer le parent que vous êtes. Par ailleurs, c’est l’occasion idéale pour apprendre comment bien prendre soin de votre bébé.