Nous savons tous que le lait maternel est l’aliment le plus adapté au nourrisson, mais saviez-vous que ce que consomme la maman influe grandement sur la qualité de son lait et sur le développement de son bébé ? Nous faisons le point.

 

Pourquoi maman doit-elle bien manger durant l’allaitement ?

Déjà, il faut faire ressortir que l’accouchement est un événement spécial, mais fort épuisant pour la maman. Après l’accouchement, la femme a besoin de protéines et d’énergie afin de retrouver ses forces. Elle a aussi besoin de remplacer tout le fer qu’elle a perdu. Ce n’est que lorsqu’elle se nourrit correctement et qu’elle est en bonne santé que le lait qu’elle produit sera de bonne qualité.

 

Ce lait maternel, nous le savons, est l’aliment le plus adapté aux besoins de bébé. Dans le lait de vache, par exemple, bébé n’obtiendra pas les anticorps nécessaires au bon fonctionnement de son système immunitaire. Le développement du bébé dépend grandement des nutriments présents dans le lait. Les trois premiers mois sont particulièrement cruciaux. C’est la période durant laquelle le bébé doit doubler son poids. Il a donc besoin de plus d’énergie. Bien entendu, c’est aussi durant les premiers mois que le cerveau et le système nerveux en général du bébé se développent. 

 

Que manger et en quelle quantité ?

Pour que le lait contienne tous les nutriments nécessaires, l’alimentation doit être équilibrée. Il faut consommer 3 repas principaux par jour et chacun de ces repas doit comporter un aliment de 3 grandes catégories : les féculents, les protéines, les fruits et les légumes. Il existe aussi 2 autres catégories : les produits laitiers et les graisses.

 

Les féculents pour l’énergie

Aliments : le riz, le pain, les pâtes, les céréales, la pomme de terre…

Ce sont eux qui agissent comme ‘carburant’ pour le corps. Les féculents apportent à l’organisme et à ses organes l’énergie nécessaire. Comme mentionné plus haut, le bébé doit prendre du poids durant les 3 premiers mois. Les féculents sont essentiels à cette prise de poids.

 

Les fruits et les légumes pour les vitamines et les minéraux

Les vitamines et les minéraux préviennent les maladies et renforcent le système immunitaire. Il faut consommer 4 à 5 portions de légumes par jour et 4 à 5 portions de fruits par jour.

 

Les produits laitiers pour le calcium

Le calcium est important pour la croissance osseuse du bébé. Si elle souffre d’une carence en calcium, la maman risque aussi de perdre ses dents ou de souffrir d’ostéoporose après la grossesse.

 

Les protéines

Les protéines sont essentielles à la croissance des bébés. Muscles, cœur, sang, système immunitaire et autres organes en ont besoin pour bien fonctionner.

 

Les graisses

Les « bonnes graisses » ou graisses insaturées se trouvent dans les huiles végétales telles que les huiles d’olive et de colza, les poissons gras…

 

Les graisses participent au développement du système nerveux du nourrisson.

 

Quelques autres conseils sur l’alimentation

Il faut boire 1,5 à 2 litres d’eau par jour : essayez de boire un demi-verre d’eau chaque 50 minutes et il est important de ne pas omettre le petit-déjeuner.

Beaucoup de personnes ne prennent pas de petit-déjeuner et c’est une très mauvaise chose. Votre dernier repas remonte à votre dîner du jour précédent et vous vous levez, vous allez au travail sans approvisionner le corps en énergie. Cela met le système en état de stress et peut avoir des conséquences néfastes sur le long terme. 

Contrairement à ce que beaucoup croient, une femme qui allaite ne doit pas « manger pour 2 ». Il faut aussi se rappeler que la qualité est plus importante que la quantité d’aliments.

 

À éviter : 

  • les fritures ;
  • les sucres raffinés ;
  • l’excès de graisse ;
  • le sel (et le monosodium glutamate…) ;
  • les boissons gazeuses ; 
  • les charcuteries ;
  • et les produits transformés.

 

À privilégier : 

  • les aliments grillés, cuits au four ou à la vapeur ; 
  • les yaourts ;
  • le pain complet ;
  • les céréales complètes…

Ne pas omettre des groupes d’aliments sans avis médical.

 

Quelques conseils sur le mode de vie

En allaitant, la femme brûle déjà des calories. Elle peut perdre jusqu’à 6 kg en allaitant pendant 3 mois. Pour faciliter la perte de poids et aider l’organisme à retrouver son dynamisme, il est conseillé de faire 40 à 60 minutes d’exercice par jour.

 

La consommation d’alcool est proscrite durant l’allaitement. L’alcool est présent dans le lait maternel durant 3 heures après sa consommation et peut avoir des conséquences néfastes sur le développement du bébé.

 

La cigarette doit aussi être évitée, que la mère soit une fumeuse active ou passive, elle doit se tenir éloignée de la fumée de la cigarette.

 

Il est important de ne pas prendre de médicaments sans un avis médical durant l’allaitement.